Le journal de bord - 2019

CANADA

Mercredi 7 août 2019
Départ de Saint Pierre à 8 H
Arrivée à fortune - Canada à 13 H 49
24 Nm

Petite navigation très agréable sous le soleil. Pas de houle et manque cruel de vent. Pour la première fois, nous avons abandonné les vestes et salopettes de quart.
Le port est petit, l'entrée assez étroite.. Il y a plusieurs pontons d'accueil où se mélangent bateaux de pêche et quelques voiliers. Le site n'est pas touristique, mais c'est calme et très bien protégé. Le tarif journalier est de 13 $ par  nuit et toutes les commodités sont en sus.
Nous avons choisi Fortune pour faire notre entrée au Canada. Les douaniers sont venus une demi-heure après notre arrivée. Professionnels courtois, les formalités ont été rapides.
Sans doute allons-nous rester ici quelques jours dans l'attente du passage d'une dépression.

Archives

Le Bras d’Or - Cap Breton - Nouvelle Ecosse

Mercredi 15 août
Départ de Fortune à 11 H
Arrivée samedi 17 août à Baddeck Harbour au bras d'Or - Cap Breton - Nouvelle Ecosse,
à 11H 59
212,8 Nm

Nous avons traversé le Laurentian channel entre Terre Neuve et l'île de Cap Breton.

Journées sous le soleil et nuits agitées. Houle de face le premier jour, ensuite mer plus ou moins clapoteuse avec quelques poussées de forte houle.
Nous avons adoré nous retrouver en pleine mer. Le regard faisant un 360° sans aucune terre. Ce fut un plaisir de voir la pleine lune nous éclairer et le spectacle du soleil levant lui faisant un clin d'oeil à l'aube.
Nous avons pu faire quelques heures de voile où génois et grande voile éclataient au soleil. Trop courts moments de plaisir où ne sont audibles que le vent et la mer… Comme toujours, nous étions seuls et avons déploré l'absence d'animaux (juste quelques dauphins).
Ce fut une navigation tonique, surtout de nuit.
Arrivés de nuit à l'entrée du chenal du Bras d'Or, nous nous sommes mis à la cape et avons dormi deux heures (d'un oeil pour le capitaine qui s'est allongé dans le cockpit). Ensuite, nous nous sommes régalés de descendre les canaux jusqu'au mouillage. Montagnes couvertes de forêts qui vont jusqu'à effleurer l'eau et quelques habitations qui parent le décor. Grand soleil, chaleur d'été, et retour à un monde plus civilisé (est-ce une bonne chose…).

Dimanche 18 août
A Baddeck Harbour, le mouillage est très bien protégé et nous avons très bien dormi. Il pleuviotte et le ciel est gris ! Les Gribs sont exacts.
Le cadre est très agréable et le lieu très fréquenté (logique car il bénéficie d'un très large mouillage et donne l'impression d'être dans une mini mer intérieure). Pour l'instant, en ce matin, tout est calme et les jets skis ne viennent pas troubler notre quiétude. Tout est bien.
Les mouillages sont innombrables à l'intérieur de Cap Breton. Le vent dominant est SO.
Nous sommes très contents d'avoir enfin quitté les eaux du St Laurent et ses turpitudes météorologiques.

Vues d'Adélie

Jeudi 22 août
Après quelques jours de grand soleil, aujourd'hui, il pleut et la brume règne en maître. Le ciel est gris foncé, c'est un rien lugubre. Comme le temps change d'une heure à l'autre, voire moins, nous aurons peut-être du soleil tout à l'heure.
Hier, en fin d'après-midi, nous avons changé de place pour être plus près du village et mieux protégés (façon de parler car toute la baie est bien à l'abri). Nous avons aussi fait une escapade à terre où nous avons trouvé un wifi gratuit à la bibliothèque municipale. Babbeck est en forêt. Les maisons sont sous les arbres et le site est très touristique.

Pour l'anecdote : avant hier matin, nous sommes partis avec l'annexe pour aller à terre. A mi-chemin, nous avions de l'eau à la cheville (pas bon ça !). Allions-nous couler ? Certes, et faire demi-tour était impératif. Grands rires de circonstance. Couler en annexe, un comble !
Un collage au Syka du patch qui s'était désolidarisé du fond, laisser sécher et le tour était joué. Il est vrai que cette annexe a connu des temps meilleurs et est de plus en plus rapetassée.
Grâce à cette expérience, nous avons constaté que l'eau n'était pas aussi froide que nous le pensions et qu'il nous serait possible de nous baigner si l'envie nous en prenait. La chose restant hypothétique, bien entendu.



Lundi 26 août

Nous attendons le passage d’une grosse dépression ici. Nous aurions pu descendre jusqu’à St Peter’s, mais cela nous aurait rapproché de celle-ci.
Comme notre mouillage est bien protégé, nous y restons tranquillement. Le cadre est chouette alors…

Voyez vous-même :

Samedi 31 août

Départ de Baddeck à 8 H 43
Arrivée St Peter's à 15 H 21 après passage du canal.
30,8 Mn

Jolie balade sous le soleil dans ce bras de mer entouré de forêts qui arrivent jusqu'à l'eau. Ce fut une navigation tranquille et l'arrivée sur St Peters, très jolie.
Nous avons pu immédiatement passer l'écluse après un appel VHF sur le 16. Nous étions les seuls et les derniers. Le passage est court.
Nous avons reçu une certificat de passage de l'écluse car ils fêtent le 150e anniversaire de sa création. Nous étions le 1055e bateau à passer. L'accueil des préposés était charmant. C'est un bon souvenir. De plus, un Wifi puissant est libre d’accès.
A la sortie, nous avons accosté sur le quai qui prolonge l'écluse. Le lieu est très prisé car nombre de pécheurs et de promeneurs viennent là.
En fin d'après-midi, nous avons eu la surprise de voir arriver les gardes-côtes et un dinghy de la police (les hommes en noir). Le bâtiment a accosté en face de nous et nous étions bien gardés pour la nuit.

Dimanche 1er septembre

Départ de St Peter's à 8 H 30
Arrivée Halifax lundi 2 septembre à 12 H
154 Mn

Première journée sous le soleil et navigation à la voile ! Hélas, en soirée, c'est le moteur qui a pris le relai jusqu'à l'arrivée. Nous aurions pu naviguer à la voile lundi matin, mais nous voulions arriver à Halifax le plus tôt possible pour trouver une place au mouillage. Dans l'ensemble, la mer était moyennement agitée, mais nous étions en mer donc…. Normal.
Du monde au mouillage et nous avons trouvé, tout de même une place non loin de notre précédent "stop", il y a deux ans. (voir photos 2017)

Mardi 3 septembre

L'ouragan Dorian nous préoccupe. La décision est prise d'aller nous réfugier à Shelburn. Pas question de lambiner.
Ce matin, nous sommes allés faire de courses et nous sommes parés à partir. Nous regrettons un peu de faire l'impasse sur une halte à Lunenburg (voir photos 201 ), mais sécurité oblige (en espérant que Schelburn soit un peu épargné car c'est un peu à l'intérieur des terres).
Nous verrons. De toute manière, nous sommes là alors… Pas la peine de nous angoisser à l'avance.

Copyright © 2018 - All Rights Reserved - www.seven-seas.fr - Voilier Adélie